Logo de l'Expo Habitat de Saint-Hyacinthe

L’EXPO HABITAT EN LIGNE

Seulement en ligne du

6 au 12 avril 2021

Merci à nos partenaires

Association de la Construction Richelieu Yamaska

https://acry.qc.ca

Demandez de l’information à cet exposant et courrez la chance de

Gagnez jusqu’à 500$ de rénovation

Le printemps est souvent synonyme de rénovations. Pour éviter que vos travaux virent au cauchemar, voici ce qu’il faut savoir avant d’engager un entrepreneur.

QUELLES SONT LES ERREURS LES PLUS FRÉQUENTES COMMISES AU MOMENT DE CHOISIR UN ENTREPRENEUR?

1- Ne pas établir un budget pour les travaux avant de rencontrer un entrepreneur.

2- Obtenir un seul prix pour les travaux et ce prix est non détaillé.

3- Conclure l’entente verbalement.

QUE FAIRE D’ABORD?

Une fois que vous avez émis le désir de faire des rénovations, vous devez déterminer vos besoins. Après avoir bien discuté de votre projet, établi votre budget et choisi vos modèles, il ne vous reste qu’à décider qui sera votre entrepreneur.

CHOISIR UN ENTREPRENEUR

Il n’est pas facile de se retrouver devant l’éventail de choix des entreprises de construction. Il est bon d’obtenir des recommandations d’entreprises auprès de vos connaissances, parents, amis et même auprès des marchands de matériaux. Vous n’avez aucune recommandation? Vérifiez dans votre voisinage si des travaux sont en cours. Vous pourrez vous informer auprès des propriétaires du travail fait par l’entreprise.

Votre choix est fait et vous avez trois entreprises que vous désirez contacter.

Avant tout, vous devez vérifier si les entrepreneurs choisis possèdent une licence valide délivrée par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ). Le registre des détenteurs des licences vous permet de savoir si l’entreprise que vous avez choisie est bel et bien enregistrée, une obligation pour pouvoir signer des contrats de construction. Nous recommandons de visiter le site www.rbq.gouv.qc.ca/services-en-ligne/licence/registre-des-detenteurs-de-licence.html.

MAGASINER ET DEMANDER DES SOUMISSIONS

Le plan de vos rénovations devrait être remis à au moins trois entrepreneurs, qui feront une évaluation du coût des travaux et des matériaux. Ne faites pas affaire avec le premier venu. Comparez les différentes soumissions et voyez ce qu’ils ont à offrir. En plus de la description des travaux à effectuer et leur coût, la soumission devrait comprendre les dates de début et de fin des travaux ainsi que les modalités de paiement.

QUELS INDICES MONTRENT, DÈS LE PREMIER CONTACT, QUE NOTRE ENTREPRENEUR N’EST PEUT-ÊTRE PAS FIABLE?

Si un entrepreneur propose uniquement ses services sur un site comme Kijiji, s’il utilise le terme « homme à tout faire » et qu’il n’est pas listé auprès de la Régie du bâtiment du Québec, alors vous êtes en droit de douter de sa fiabilité.

CONTACTER D’ANCIENS CLIENTS

N’hésitez pas à demander des références à l’entrepreneur. Le plus important, rappelle l’Association des consommateurs pour la qualité dans la construction, est de les vérifier. Appelez les autres clients pour savoir comment s’est passée leur expérience. Demandez à vous rendre sur place ou à voir des photos des travaux pour vous assurer qu’ils sont à la hauteur de vos attentes.

MISER SUR L’EXPÉRIENCE

Retenez les services d’un entrepreneur déjà habitué avec le type de travaux pour lesquels vous débourserez de l’argent. L’expérience a un prix, mais elle vaut son pesant d’or.

POSER DES QUESTIONS

N’hésitez pas à poser toutes les questions nécessaires à l’entrepreneur qui vous intéresse. Il s’agit d’essayer d’en savoir le plus possible sur son expérience, ses spécialisations, sa minutie, ses échéances, les assurances dont il dispose, etc.

VOTRE ENTREPRENEUR EST-IL ASSURÉ?

En cas d’accident, d’imprévus ou de défectuosité, vous serez plus que rassuré de savoir que votre entrepreneur dispose des ressources pour résoudre le problème. Demandez une confirmation d’assurance responsabilité civile.

PAS DE RETOUR D’APPEL? PASSEZ VOTRE TOUR!

Si malgré vos appels ou vos courriels, on ne vous revient pas rapidement, cela en dit long sur la gestion de l’entrepreneur que vous sollicitez. Aura-t-il suffisamment de temps pour s’occuper de vous? Certains entrepreneurs pourraient être tentés par l’appât du gain en menant de front une multitude de chantiers, alors qu’ils ne seraient pas en mesure de respecter leurs échéances. Ne perdez plus votre temps et passez au suivant.

POURQUOI Y A-T-IL UNE SI GRANDE VARIATION DE PRIX D’UN ENTREPRENEUR EN CONSTRUCTION À L’AUTRE?

Pour un même projet, il ne devrait pas y avoir une si grande différence de prix entre les entrepreneurs. Si c’est le cas, demandez plus de détails pour être en mesure de comparer les inclusions. Si vous ne procédez pas ainsi, vous risquez de vous retrouver avec des différences importantes en ce qui a trait à la nature des travaux. Par ailleurs, gardez en tête que les estimations les plus basses peuvent se révéler irréalistes, ce qui ouvre la porte aux extras en cours de route.

DOIT-ON NÉGOCIER AVEC NOTRE ENTREPRENEUR ET, SI OUI, COMMENT DOIT-ON S’Y PRENDRE?

Si vous négociez trop serré, l’entrepreneur risque d’omettre certains détails dans le contrat afin de vous satisfaire, ce qui fera inévitablement augmenter la facture en cours de travaux. Sinon, pour avoir un meilleur prix, vous pouvez toujours demander qu’on vous propose des matériaux moins coûteux.

A-T-ON DES RECOURS LORSQU’UN PROJET DE RÉNOVATION PREND PLUS DE TEMPS QUE PRÉVU?

Comme consommateur, vous pouvez demander d’inscrire ce que vous voulez au contrat, soulève Sylvain Lamothe, porte-parole de la Régie du bâtiment du Québec. Si les occupants doivent se loger ailleurs pendant les travaux, il est important d’établir un calendrier avec une date de fin de travaux et d’inscrire le tout dans le contrat. Les parties pourraient même préciser la conséquence d’un retard, par exemple que l’entrepreneur accepte de payer les coûts supplémentaires de relogement.

COMMENT CONCLUT-ON UNE BONNE ENTENTE AVEC UN ENTREPRENEUR?

Payer les travaux comptant peut être tentant. Dans ce cas, c’est souvent la poignée de main qui devient le contrat, mais ce faisant, non seulement vous encouragez le travail au noir, mais vous vous retrouvez par la suite sans recours en cas de problèmes importants. En cas de litige avec l’entrepreneur, ne pas avoir de contrat devient problématique. Pas de reçu, plus encore. Le contrat doit être écrit et détaillé. Le contrat stipule de nombreux détails, notamment qui de vous ou de l’entrepreneur fournira les matériaux, la céramique, les éviers, les robinets, etc. Vous pourrez vous y référer en cas de problèmes ultérieurs et serez à l’abri des frais imprévus.

S’ENTENDRE SUR LE PAIEMENT

Prenez garde aux entrepreneurs qui demandent à ce qu’on leur verse la totalité ou la majeure partie des coûts avant le début du chantier. Il y a deux mauvaises manières de régler votre facture : verser le montant total en avance ou payer en retard.

Rejoindre ACRY